... elle qui en a eu bien peu. Pour l'avoir perdue trop tôt, je n'en ai pas moins gardé le souvenir de ses gestes dans le quotidien, entièrement voués au bien-être de sa famille. J'aime me souvenir d'elle dans ces gestes-là, qui m'ont tant appris, sans mots inutiles, ces mêmes gestes que, parfois, je perpétue pour le bonheur de ceux qui m'entourent. Tout simplement.
Bienvenue chez moi, à vous, explorateurs du net.
Ici tout est souvent improvisé, un peu sens dessus dessous, un peu comme dans mon esprit, ma maison, ma vie, ma devise étant "pas de regrets de ce qui n'a pas été, heureux de ce qui est, et toujours curieux de ce qui sera", et ma seule constante étant le plaisir des mots jusque dans les maux.
COPYRIGHT : Attention, certains des textes et images de ce blog sont publiés dans des magazines. De même que tous ceux publiés ici, ils sont ma création personnelle, donc protégés par le droit d'auteur. Toute utilisation partielle ou intégrale est interdite sans mon autorisation, la demander à cette adresse électronique : colibri.blogs@orange.fr
Ce blog a été ouvert au public le 1er mai 2011 -

TRADUCTEUR - TRANSLATOR

Membres

jeudi 8 décembre 2011

souvenir du jour (neige)

Ce plaqueminer(*) m'émerveille chaque
année en cette saison...

cliquer ICI, pour le plaisir des yeux !
Je me demande si je ne préfère pas la neige au temps de ch... qu'on a en ce moment ! Le matin, j'ai du mal à me lever, il fait sombre et humide, on a la même lumière, ou plutôt la même absence de lumière toute la journée, brrr... Pas joli, ni encourageant, pour mettre le nez dehors. Or, il y a de jolies photos à faire : hier, en passant en taxi le long des quais, j'ai été surprise par le contraste entre le ciel très sombre, presque noir, et les mouettes en mouvement au-dessus de la Seine. Certaines volaient assez bas au-dessus de l'eau, leurs plumages blancs et gris se fondaient tout en se détachant superbement sur ces fonds ténébreux, de même que la silhouette des arbres tout dépouillés laissant apparaître leurs branches et troncs clairs et blancs pour quelques-uns... Les façades monochromes des monuments prenaient de même beaucoup de relief avec cette lumière saturée qui enveloppait toute la ville. Malheureusement, je n'avais pas d'appareil sur moi..., cela aurait bien valu bien une balade clic-clac ! Voilà, ça m'apprendra à être défaitiste ! En fait, je n'ai pas le réflexe photo sur mon téléphone portable, qui donne des résultats pourtant assez satisfaisants... Mais quelquefois, j'aime bien oublier l'appareil, juste pour prendre le temps de contempler, sans intermédiaire, j'ai remarqué que cela tronquait parfois les impressions, de faire une fixation sur les photos...
Ce même plaqueminier, sous la neige,
l'année dernière, à la même date,
à la même heure...
L'année dernière, au même moment, je m'en donnais à coeur joie, de prendre Paris sous la neige, une bonne journée de récréation dans laquelle j'avais même pu entraîner Oli, sans  qu'il ne résistât trop longtemps ! On en garde encore un souvenir vivant, de cette pagaille en plein centre ville, et c'est là qu'on se dit qu'on a bien de la chance de pouvoir se passer de voiture dans la capitale. Espérons que notre service public des transports ne va pas se détériorer comme la poste, où certains jours les scènes sont assez ubuesques... Hier, je me suis arraché les cheveux devant une machine pour envoyer une LRAR, tout ça devant les yeux de merlan frit d'un employé qui se tournait les pouces en attendant que j'aie fini, pour enfin me la prendre des mains et faire son boulot d'envoyeur, c'est-à-dire le mettre dans le panier correspondant !!!
(*) Le plaqueminier donne des fruits comestibles, appelés kakis. En ce moment, j'en fait une bonne cure,  nature, c'est bon pour le régime, et si d'aucuns trouvent son goût assez fade, sa saveur très subtile me plaît. Parfois, je le découpe en tranches et l'assaisonne de... sel et poivre ou de piment d'Espelette ! Ceux que je préfère sont les Persimon, en provenance d'Espagne, une variété désormais facile à manger, il n'y a plus besoin d'attendre qu'ils soient très mûrs, voire blettes ou déliquescents, ils ne sont plus âcres du tout. Auparavant, seule la variété Sharon (en provenance d'Israël) permettait de les manger crus encore fermes, sans attendre le blettissement.

14 commentaires:

croukougnouche a dit…

je ne sais quoi penser des kakis , j'ai du en manger dans ma petite enfance, une de mes grand-mères en étant friande,mais j'en n garde pas un souvenir gustatif impérissable .. franchement ça ne m'attire pas vraiment ..Je n'y ai jamais re-goûté depuis ce temps

Graphique a dit…

Vu le dessus du Kaki, je pense que la fleur doit avoir 4 sépales. Je vais m'y intéresser à cette fleur.

C'est vrai que c'est étonnant l'écart de température entre l'année dernière et cette année.

J'étais prêt à acheter des Skis une doudoune polaire, et finalement rien de tout cela ne s'est produit !

Hélène (Cannes) a dit…

On a deux plaqueminiers dans notre jardin, au boulot ... LA saison des kakis est courte et je dois dire que je m'en gave ... J'espère que c'est plein de vitamines, au moins .. Ça me donnera meilleure conscience ! ;o)
Bisous
Hélène
PS : Je n'aime pas trop la neige, encore moins la pluie, mais en ce moment, on a de la chance. On déjeune encore dehors à midi, sous un soleil délicieux ... Pas sûr que ça dure mais on en profite bien !

Album vénitien a dit…

J'en ai acheté souvent cette saison rien que parce que je les trouve beaux! J'ai dû les manger aussi et en salade avec des tomates, c'est agréable ( mon mari n'aime pas) et puis j'en ai au congélateur que je préparerai en chutney au moment des repas de fêtes..

Maria Emilia Moreira a dit…

Quelle différence!
Les fruits sont delicieux...mais très sucrés.

Gwendoline a dit…

je n'ai encore jamais goûté de kaki! mais je crois que je vais essayer...

colibri-namelie a dit…

Le kaki divise : je suis la seule à en manger à la maison ! Mais je trouve cet arbre merveilleux à l'approche de Noël, ses boules lumineuses dans l'atmostphère grise sont un vrai émerveillement pour le regard !

colibri-namelie a dit…

J'ai appris, Yann, par un commentaire de blogueuse sur un autre blog, qu'il y avait des pépins dans le kaki, alors que je n'en avais jamais vu ! Du coup, je me suis renseignée et j'ai appris qu'il y avait des fleurs herma., des fleurs mâles et des fleurs femelles, ces dernières, lorsqu'elles sont fécondées, donne un fruit à pépins ! Voilà, j'attends les précisions sur ton blog, car je n'ai jamais vu les fleurs, peut-être qu'elles passent inaperçues à cause de leur couleur ? Vite, vite, une aquarelle, stp !!!

Mésange a dit…

Même si j'ai un bon appareil photo et l'application sur mon Iphone, je n'ai pas le reflexe de m'en servir lors de mes déplacements. J'ai un p'tit côté flâneur-prélasseur que j'apprécie beaucoup donc, la photographie m'enlèverait tout le plaisir de capter ce que l'oeil voit mais qu'une lentille ne peut évidemment pas percevoir! Mais, il arrive que certains clichés mériteraient de développer certains automatismes, juste pour encadrer la spontanéité d'un vol d'oiseau, la fragilité du temps qui passe, la fugacité de la lumière... Tu as raison, mille fois raison, à certains moments on devrait sortir tout notre attirail pour un seul clic, mais quel "clic"! En passant, les photos sont renversantes, jamais je n'ai vu Paris enveloppée de neige, figée par le froid, recroquevillé sous le vent. Incroyable! Tu viens de faire ma journée! Merci de nous faire partager tes trésors de vie!

Paola dei gatti a dit…

j'aime les kakis traditionnels tout aigres s'ils sont murs je ne le mange pas donc je n'aime pas le persimon qui nous appelons vanille

colibri-namelie a dit…

J'étais la seule, Paola, dans ma famille, à manger les kakis aigres, tout le monde se moquait de moi en disant que c'était parce que j'étais trop gourmande que j'arrivais à les manger ainsi !!! Mais non, j'aime le "aigre", l'astringent, l'amer, ça réveille les papilles !

Hélène (Cannes) a dit…

Je ne t'ai pas souhaité un Joyeux Noël ... tu n'imagines pas combien j'ai été à la bourre ces temps-ci ... mais je passe te souhaiter une excellente fin d'année, en attendant de te retrouver, avec toujours autant de plaisir, en 2012 ...
Bisous
Hélène

colibri a dit…

Merci Hélène, moi aussi, Noël, cette année, c'était assez folklo, déjà que j'étais super à la bourre, il m'a fallu entrer chez moi par effraction le soir du réveillon !!!!! Bref, j'ai aussi beaucoup de retard dans les visites à mes blogueurs préférés, tellement occupée que j'en ai même oublié l'anniversaire de CUISINE(S) ET DEPENDANCE(S), mince alors, une occasion de trinquer pourtant !
Bisous à toi et belles fêtes de bout d'an dans ta maison du bonheur, en attendant les voeux traditionnels le moment venu !

Tambour Major a dit…

Un kaki bien mûr, c'est le bonheur ! Malheureusement les prix d'un commerçant à l'autre sont trop irréguliers : de 1 euro le Kg, à 1,2 euro la pièce ! A ce prix là je préfère m'en passer.