... elle qui en a eu bien peu. Pour l'avoir perdue trop tôt, je n'en ai pas moins gardé le souvenir de ses gestes dans le quotidien, entièrement voués au bien-être de sa famille. J'aime me souvenir d'elle dans ces gestes-là, qui m'ont tant appris, sans mots inutiles, ces mêmes gestes que, parfois, je perpétue pour le bonheur de ceux qui m'entourent. Tout simplement.
Bienvenue chez moi, à vous, explorateurs du net.
Ici tout est souvent improvisé, un peu sens dessus dessous, un peu comme dans mon esprit, ma maison, ma vie, ma devise étant "pas de regrets de ce qui n'a pas été, heureux de ce qui est, et toujours curieux de ce qui sera", et ma seule constante étant le plaisir des mots jusque dans les maux.
COPYRIGHT : Attention, certains des textes et images de ce blog sont publiés dans des magazines. De même que tous ceux publiés ici, ils sont ma création personnelle, donc protégés par le droit d'auteur. Toute utilisation partielle ou intégrale est interdite sans mon autorisation, la demander à cette adresse électronique : colibri.blogs@orange.fr
Ce blog a été ouvert au public le 1er mai 2011 -

TRADUCTEUR - TRANSLATOR

Membres

dimanche 7 août 2011

écho du jour (hôtel du nord)

ALEXANDRE TRAUNER
HOTEL DU NORD
"Le canal Saint-Martin"
Maquette du décor du film de Marcel Carné 


Dans ma cage d'escalier, j'ai un poster de cette maquette du décor du film Hôtel du Nord, de Marcel Carné (cliquer ICI, si vous êtes cinéphile et intéressé(e) par la période années 30), réalisée par Alexandre Trauner (1906-1993). J'aime beaucoup ce décorateur de cinéma. On oublie souvent que, outre les films de Carné, d'Allégret, de Grémillon, il a aussi apporté sa contribution dans de bons et beaux films comme Don Giovanni, de Joseph Losey, L'homme qui voulut être roi, de John Huston, La Vie privée de Sherlock Holmes, La Garçonnière, tous deux de Billy Wilder, sans parler de sa collaboration aux côtés de réalisateurs aussi prestigieux que Luis Bunuel, Jules Dassin, Orson Welles, Luc Besson, etc. Je l'ai dit sur mes blogs, j'aime le cinéma pour le cinéma, c'est-à-dire tout ce qu'il y autour (le décor, la musique, les dialogues, les acteurs, tout ce qui contribue à me laisser en mémoire les "sensations" d'un film, alors que j'en aurai parfois oublié l'histoire à proprement parler...). Hôtel du Nord ? J'ai oublié l'histoire, mais pas les fameuses répliques, dont, bien sûr "Atmosphère, atmosphère...", dont parle Toti, à qui je dédicace ce billet !
J'aime beaucoup ce quartier parisien, souvent décrit dans les romans de l'époque (Francis Carco, Pierre Mac Orlan, Roland Dorgelès, Léo Malet...), situé dans le 10ème arrondissement de la capitale, j'ai failli louer, un jour, un appartement dans la rue des Vinaigniers, mais Oli avait fait la moue en me disant, sur le ton d'une boutade, "personne n'acceptera de venir dîner chez nous, avec une adresse pareille !". Ah bon... C'est dommage, j'avais vraiment l'impression de me retrouver dans les décors de Trauner !

10 commentaires:

Totirakapon a dit…

Merci pour cette dédicace et pour le rappel de quelques grands films, comme "L'homme qui voulut être roi"...

croukougnouche a dit…

oui, moi aussi j'adore "l'homme qui voulut être roi", avec un génial Sean Connery!

Gwendoline a dit…

j'ai honte! je ne connais pas "l'homme qui voulait être roi!!" oupssssss...à découvrir donc!

Graphique a dit…

C'est la particularité des artistes de nous faire ouvrir les yeux sur la beauté de notre quotidien.

Il est vrai qu'avec le point de vue d'un chat les choses prennent un autre angle.

Tous des artistes ces chats.

Paola dei gatti a dit…

j'aime voir le beau zeb en premier plan

Hélène (Cannes) a dit…

Comment ça tu ne te souviens plus de l'histoire ??? ;o) BOn, en tout cas, j'aime bien me balader le long du Canal Saint Martin ...
Bisous
Hélène

colibri a dit…

- C'est vrai, Paola, qu'à la maison, il n'était pas un espace que Zeb n'occupait pas ! Il m'arrive même de découvrir, presque hors plan, un bout d'oreille sur une photo alors qu'elle ne devrait pas y être !!! Avant j'aurais dit "tu m'as gâché ma photo !". Maintenant, j'en redemande... Merci pour ton amicale pensée !
- Ah, les chats, Yann... Je crois, sincèrement, que ma vision du monde aurait été différente si je n'avais vécu si proche avec eux depuis mon enfance...

coco a dit…

Oh, mais c'est le beau Zeb, ça fait toujours plaisir de le revoir, quelle allure de sénateur ! Oui, un film superbe, L'homme qui voulut être roi, je l'ai revu il y a peu, avec la même jubilation.

BESANA.(Isabel/María) a dit…

Hola,siempre tan interesante el mundo del cine......me ha gustado mucho.

Un saludo desde España.
isabel

colibri-namelie a dit…

Moi aussi, Isabel, j'adore le monde du cinéma. Bonjour à l'Espagne !